Réaliser un plafond autoportant en Metal Stud®

Réaliser un plafond autoportant en Metal Stud®

Metal Stud Plafond Stap 01
1

Mesurez la hauteur souhaitée de votre faux plafond Metal Stud® depuis le sol et indiquez-la dans les quatre coins de la pièce. Servez-vous au besoin d’un niveau à eau (aussi connu sous le nom de « niveau à tube ») ou d’un laser pour garantir la même hauteur partout. À la hauteur souhaitée, tracez une ligne au cordeau sur les deux murs les plus longs, se faisant face.

Metal Stud Plafond Stap 02
2

Apposez un profilé horizontal MSH sur les deux murs les plus longs. Fixez-le tous les 60 cm au moyen de chevilles clouables ou de vis.

Metal Stud Plafond Stap 03
3

Fixez des profilés MSV tous les 125 cm le long des deux murs les plus courts au moyen de chevilles clouables ou de vis.

Metal Stud Plafond Stap 04
4

Apposez ensuite aussi correctement que possible les profilés MSV (intermédiaires) en longueur et emboîtez-les dans les profilés MSH. Installez les profilés MSV tous les 30 cm exactement. Fixez-les aux profilés MSH au moyen de vis Teks avant de vous attaquer au revêtement de l’ossature.

Metal Stud Plafond Stap 05
5

Il est très facile d’isoler un faux plafond Metal Stud®. Il suffit de placer le matériau isolant au-dessus de l’ossature des profilés avant d’y visser les plaques Gyproc®.
Si la largeur du plafond est inférieure à la longueur de la plaque Gyproc®, placez la plaque dans le sens de la longueur. Vous éviterez ainsi un jointoiement supplémentaire au niveau des bords d’about. En cas de plus grande largeur, les plaques peuvent également être montées perpendiculairement aux profilés. Pour garantir une finition aisée et parfaite des joints, utilisez la plaque 4xABA. Vissez les plaques tous les 25 cm minimum.

 

 

Prêt à commencer le travail?

Retrouvez la solution idéale

Gyproc® Configurateur